Bernard Marot

L’histoire commence en Bretagne avec Bernard Marot Père, pêcheur aguerri et père d’une famille de 5 enfants. Une vie rythmée par les levées d’ancres, les saisons de pêches et les débarquements de caisses de poissons sur le port de Douarnenez.

En 1936, à la suite d’ennuis de santé, Bernard MAROT Père met le pied à terre. Il travaille dans une conserverie sur les quais de Douarnenez. En 1951, Bernard Marot Père se met à son compte et crée une petite conserverie à Crozon en Bretagne. 

Son fils Bernard Marot y travaille dès son plus jeune âge.

En 1962, Il ouvre une poissonnerie dans le centre-ville de Nantes, rue Rubens proche de la place royale ; Celle-ci deviendra une des plus belles vitrines de la ville.

En 1987, son petit-fils Bernard-Pascal Marot le rejoint, après une expérience de 5 ans chez un biscuitier. A l’époque, la distribution est en forte expansion et les consommateurs se tournent de plus en plus vers les produits frais. Son idée est de créer une fabrique de soupes fraîches.

Leur association prend vie dans un atelier à Malville (Kerwall) entre Nantes, La Baule et Vannes dans l’ouest de la France.

L’épopée commence entre Tradition et Modernité.

En 1991, la première gamme de tartinables bio sera fabriquée. Afin d’apporter plus de modernité, la gamme est commercialisée sous petit pot de verre.

En 2010, les recettes de l’épicerie fine s’habillent du nom de leur créateur et sont baptisées « L’Atelier Bernard MAROT »

Il reste indépendant sur le marché grâce à son savoir-faire et grâce à la qualité de ses produits.

Depuis cette Maison reste attachée à son territoire d’origine, la région nantaise.

Bravo Messieurs Marot à vous et à vos équipes pour être à l’origine de trois générations au service du goût.

- de tris

- de tris