Eugène Blond

Avec un nom pareil, les blonds ne pouvaient que fabriquer des biscuits blonds et dorés à souhait !

Leur épopée commence en 1894, quand Eugène crée la recette d’une petite gaufrette qu’il appelle tout naturellement la “blondinette”.

Son fils, Pierre, lui succède. Avait-il de l’humour ou aimait-il particulièrement les pensées du jour ? L’histoire ne le dit pas mais il ajoute soudain aux “Blondinettes”, une estampille fantaisiste.

La gaufrette amusante était née. C’est lui qui, tous les matins, vient en fabriquer la pâte et il ne délègue ce soin à personne !

Octogénaire et ne parvenant plus à soulever les grandes cuves, il transmet le flambeau et sa recette secrète à Josette, sa fidèle ouvrière.

Impossible de trouver des produits correspondants à votre sélection.